Faire de l’aéroport de Dublin un hub entre l’Europe et les États-Unis.
C’est le pari de la compagnie irlandaise Aer Lingus, qui propose aux passagers d’effectuer sur son sol toutes les formalités de douane nécessaires pour pénétrer sur le territoire américain.
Un gain de temps précieux pour les passagers et une stratégie gagnante pour la compagnie.

L’aéroport de Dublin est aujourd’hui devenu le 5e en Europe en terme de transferts. Et les Français sont le second marché après les Anglais à y effectuer leurs formalités.
Depuis le 4 mai 2016, Aer Lingus opère 5 nouveaux vols par semaine vers Los Angeles. Elle a lancé un quotidien vers Newark (New Jersey) le 1er septembre, ainsi qu’un quotidien sur Hartford dans le Connecticut depuis le 28 septembre.

Enfin, elle va opérer sur Miami trois fois par semaine à compter du 1er septembre 2017. Le transporteur profite aussi de l’engouement des Français pour l’Irlande. Il a d’ailleurs inauguré le 20 mai 2016 une liaison entre l’aéroport de Montpellier et Dublin, dont les résultats ont été à la hauteur des espérances. Cette ligne sera reconduite l’été prochain.

Jusqu’alors disponible de mi-mai à début septembre, les quatre vols hebdomadaires au départ de Perpignan sont désormais proposés de fin avril à octobre.
Cela représente une augmentation de 8 000 sièges supplémentaires par rapport à 2015.

La capacité a également augmenté au départ de Bordeaux et Toulouse, avec respectivement 4 000 et 5 000 sièges supplémentaires. Aer Lingus a aussi renforcé sa liaison entre Paris Charles de Gaulle et Cork, en y ajoutant 20 000 places supplémentaires. Pour l’été 2017, la compagnie va mettre sur le marché 823 000 sièges, soit un total de 82 allers-retours hebdomadaires.

Au final, Aer Lingus se pose dans une dizaine d’aéroports en France.
Afin de promouvoir toutes ces nouveautés, la compagnie a organisé un diner avec une vingtaine de partenaires tour-opérateurs, mardi 17 janvier 2017.
L’occasion de leur présenter les lignes, ainsi que le nouveau programme de fidélité AerClub, dans lequel chaque euro (hors taxes, frais et charges) permet de cumuler 3 points Avios.
Un processus qui diffère du système de miles classiques, car il récompense ses membres pour le montant dépensé sur chaque vol et non pour la distance parcourue avec la compagnie.