Viêtnam

Formalités administratives :
Le visa est obligatoire et payant (assez cher). Il coûte environ 70 € (80 € par correspondance, frais postaux inclus) pour une validité de 1 mois. Un visa de 3 mois coûte 150 € (avec entrées multiples). 
Il existe trois catégories de visas : pour touristes, pour voyages d’affaires et pour les Français d’origine vietnamienne. 
Attention, votre passeport doit en principe être valable 6 mois après la date d’expiration de votre visa. 
Les dépôts de dossier se font aux horaires indiqués et les retraits ont lieu à une date fixée par le service consulaire. Compter 1 à 2 semaines selon la période de l’année pour le « visa pour touriste ». Se munir de 2 photos d’identité récentes et, sur place, il vous faudra remplir un formulaire (M3) en deux exemplaires. Le paiement se fait au moment du dépôt du dossier. Il est interdit de sortir des antiquités du Vietnam. Le pays, comme beaucoup d’autres du Sud-Est asiatique, subit le pillage des gangs internationaux d’antiquaires et autres trafiquants. Problème, beaucoup de faïences et de porcelaines récentes, mais fabriquées dans le style ancien, sont en vente dans les boutiques de souvenirs et chez les antiquaires. De même, le Musée national vend des fac-similés fort bien réalisés de porcelaines anciennes. D’où le risque d’avoir à justifier leur achat et à expliquer leur provenance à la douane si celle-ci tombe dessus. Les douaniers que vous rencontrez sont en général suspicieux (à juste titre), mais parfois aussi de mauvaise foi. 
N’achetez pas d’antiquités, même vendues légalement dans une boutique ayant pignon sur rue. Dans le cas où il s’agirait d’objets ayant simplement l’air d’être anciens, demandez absolument une facture. Si possible, faites préciser dessus que l’objet n’a aucune valeur culturelle ou historique. 
Alcool de serpent : est interdit et confisqué par les douanes, en sortant du pays. Il ne faut pas exclure le fait que, alors que tout est en règle, certains douaniers peu scrupuleux peuvent fixer une amende ou une taxe (et se servent au passage) pour laisser sortir des objets ordinaires. En ce cas, se défendre, ça va de soi (mais en connaissant les limites de la raison face à l’arbitraire…).  Aucune vaccination n’est exigée pour l’entrée en territoire vietnamien des voyageurs en provenance d’Europe. Il est recommandé d’être à jour pour les vaccinations suivantes: 
Vaccinations « universelles », c’est-à-dire celles que devraient avoir tous les Européens, en dehors de tout voyage : tétanos, polio, diphtérie et hépatite B. Fièvre typhoïde : la fièvre typhoïde est fréquente au Vietnam et elle est de plus en plus résistante aux antibiotiques.
Hépatite A : également liée au manque d’hygiène, c’est la maladie du voyageur la plus fréquente qui puisse être prévenue par un vaccin. Si vous avez plus de 60 ans, vous avez de fortes chances d’avoir une protection naturelle et donc d’éviter un vaccin, alors inutile et coûteux. L’encéphalite japonaise : uniquement pour ceux qui résident longtemps en zone rurale.

A visiter :
Hanoi : opéra, mausolée de Hô Chí Minh, lac de l’Ouest, baie d’Ha Long, vieille ville, pagode des Corbeaux, lac Hoan Kiem, pagode au pilier unique
Hô Chí Minh-Ville : poste, cathédrale, palais de la Réunification, musée des Vestiges de la guerre, pagode de Giác Lâm, Cholon, cathédrale Notre-Dame, hôtel de ville, pagode de l’Empereur de Jade
Autres villes : Cu Chi, Tây Minh, Delta du Mékong, Dalat, Phan Thiêt

Restaurants :
Hanoï: Pots’n’Pans, Quan An Ngon, Madame Hien, Nga Hang Ngon, Au Lac House
Hô Chí Minh-Ville : Koto Saigon, Cuc Gach Quan, Quan Bui, Xu Restaurant Lounge

Tags: